fbpx

5 règles pour résoudre les conflits

Toute relation est susceptible d’entraîner des conflits. Il est difficile de trouver une relation qui n’ait pas de conflit. Il n’est donc pas vraiment anormal d’avoir un conflit dans une relation. Cela ne signifie certainement pas la fin de la relation. Cela signifie simplement que nous avons désormais la possibilité d’améliorer la relation et même de la faire passer à un niveau supérieur.

D’un point de vue spirituel, la relation est une opportunité de croissance. Chaque relation est unique pour les deux personnes concernées. Nous sommes d’abord attirés dans une relation en raison de certaines similitudes ou intérêts communs. Cependant, ce sont les différences qui nous offrent des potentiels de croissance.

Voici nos conseils sur la manière de résoudre les conflits dans une relation lorsqu’ils se présentent.

1. Éviter la position de confrontation

Dans la résolution de tout conflit, nous devons l’aborder dans une optique de réconciliation et non de confrontation. Si nous commençons par une approche conflictuelle, nous risquons de nous heurter à un échec dans la résolution du problème.

De nombreuses personnes veulent sincèrement résoudre leurs conflits avec leurs proches mais n’y parviennent pas parce qu’elles ne savent pas qu’à chaque fois qu’elles essaient de parler, elles s’affrontent comme si elles allaient se battre. On s’arme inconsciemment d’un mur de briques, de bras croisés et d’une attitude conflictuelle.

De cette manière, avant même de commencer, On est voué à l’échec.

2. Mettre l’ego de côté

Tout conflit qui survient touche l’ego. Notre ego a la mauvaise habitude de vouloir gagner, d’avoir raison, de blâmer et de juger les autres. C’est l’ego qui refuse de comprendre que le fait de garder cette habitude nuit non seulement à cette relation, mais aussi à toutes les relations. C’est pourquoi nous continuons à nous retrouver dans des situations de conflit malgré les changements de partenaires, d’amis, de travail et de domicile.

Finalement, ce ne sont pas les événements, les circonstances ou les personnes extérieures qui sont à l’origine des conflits. Ce sont nos perceptions internes qui sont les véritables coupables.

Pour résoudre tout conflit, nous devons donc en être conscients et surtout retirer notre ego de l’équation.

3. Faites attention à la manie de vouloir blâmer.

Personne n’aime être blâmé ou jugé – ni vous, ni la personne avec laquelle vous êtes en conflit. En résolvant un conflit dans une relation, nous devons être attentifs à ne pas laisser notre vieille habitude de blâmer ou de juger montrer son mauvais visage. Le fait de blâmer et de juger active automatiquement la tendance de l’ego à se défendre. Pour beaucoup de gens, inconsciemment, leur meilleure défense est l’offense. Ainsi, sans en être pleinement conscients, ils se lancent dans une attaque qui intensifie la confrontation plutôt que de panser les plaies.

4. Se concentrer sur la solution, et non pas sur AVOIR raison

Lorsque nous écartons l’ego de l’équation, nous cessons de vouloir avoir raison, de vouloir blâmer ou de juger. Au lieu de ça, nous nous concentrons davantage sur la recherche d’une solution qui soit acceptable pour les deux.  Généralement, une solution peut être trouvée pour chaque conflit à condition que l’ego soit prêt à céder la place à une approche raisonnable.

Souvent, c’est notre fierté qui nous empêche de construire une relation harmonieuse et affectueuse. Nous voulons que les choses soient à NOTRE façon et nous préférons inconsciemment sacrifier la relation.

Dans la vie, de nombreuses relations ont été brisées de manière irréparable à cause de l’orgueil.

Cela dépend de NOUS et de ce que nous valorisons vraiment dans notre vie.

5. Être prêt à lâcher prise et à pardonner

Le facteur le plus important dans la résolution des conflits est probablement la volonté de pardonner.

Pardonner signifie essentiellement lâcher prise. Qu’est-ce qu’on laisse aller ? Nous laissons aller notre habitude de nous accrocher aux ressentiments, aux douleurs et aux blessures. Nous abandonnons notre habitude de blâmer, de tout contrôler, de juger et de garder rancune. Nous abandonnons tout simplement notre besoin d’avoir raison ou de faire les choses à notre façon.

Abandonner ces mauvaises habitudes est non seulement utile pour trouver une solution, mais aussi essentiel pour notre propre bien-être mental, émotionnel et physique. La guérison commence au moment où nous pardonnons et où nous lâchons prise. N’oublions pas que notre priorité doit être la Paix intérieure et prendre soin de nos relations les plus précieuses.

Finalement, il est important de savoir que non toutes les relations doivent être préservées telles quelles. Parfois, il peut être préférable de mettre fin à la relation ou de la transformer en une relation différente. Même lorsqu’il est mieux pour deux personnes de mettre fin à leur relation, nous pouvons toujours choisir la paix et d’y mettre fin à l’amiable et de rester amis plutôt qu’ennemis.